L’avenir de la construction

Pour nous, les données en trois dimensions et les processus de construction en réseau n’ont rien de futuriste et sont notre quotidien. En tant que constructeur bois, nous maîtrisons depuis toujours le principe de préfabrication. Nous y avons recours lors du processus BIM, un avantage dont bénéficient nos clients.

En tant que coordinateur BIM de votre projet de construction en bois, nous mettons notre expérience, notre savoir-faire et notre réseau à disposition de toutes les parties prenantes: architectes, maîtres d’ouvrage, concepteurs, sous-traitants. La collaboration autour d’un modèle commun en trois dimensions crée de la transparence et accroît l’efficacité. Cela constitue à la fois la base pour l’utilisation, l’exploitation, l’entretien et la future réhabilitation ou la transformation du bâtiment. Du modèle numérique à la construction en bois elle-même et vice versa.

Les avantages pour nos donneurs d’ordre et maîtres d’ouvrage:

  • Conseil pour les projets de construction dans le processus BIM
  • Calcul des coûts de chaque corps de métier sur la base des données de conception de l’architecte (format IFC)
  • Utilisation d’une plateforme BIM comme outil pour la conception du processus BIM
  • Réseau solide de sous-traitants et sous-producteurs BIM compatibles et privés
  • Coordination des sous-traitants dans le processus BIM
  • Utilisation des données de conception numériques pour la direction des travaux et le montage
Deux collaborateurs en situation de réunion, l’un au téléphone et l’autre debout.

Une collaboration d’égal à égal

Toutes les parties prenantes au projet travaillent dès le départ sur la plateforme BIM en réseau, de manière structurée et sur le même modèle 3D. Les différents acteurs échangent régulièrement. Sur la plateforme BIM commune, les données du projet sont à la disposition de tous pendant toutes les étapes de la conception et de la réalisation. En tant que partenaire expérimenté, nous mettons à disposition cette plateforme BIM et nous dirigeons le processus en tant que coordinateur.

Un collaborateur travaille sur deux écrans. La modélisation 3D du bâtiment Swatch à Bienne est visible sur l’écran.
«Malgré la technicisation élevée, les partenaires du projet doivent échanger et régler toutes les questions lors d’une table ronde. En effet, la méthode BIM suppose que toutes les parties prenantes travaillent suffisamment tôt en réseau, en même temps et de manière structurée sur le même modèle 3D, et qu’elles communiquent entre elles»
Richard Jussel, directeur de Blumer-Lehmann AG

En savoir plus sur nos projets BIM

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site et pour permettre votre inscription si nécessaire. Veuillez consulter notre politique de cookies pour plus d’informations.