Forêt

Nous travaillons avec la ressource la plus naturelle au monde

1

La forêt nous est indispensable

Les arbres sont des êtres vivants qui ont un fort impact sur notre qualité de vie. Ils purifient et stockent 40% de l’eau potable en Suisse. Avec plus de 500 millions d’arbres, les forêts suisses absorbent chaque année 1,6 million de tonnes de CO2 et offrent un habitat à 20 000 espèces animales et végétales. Par ailleurs, 90% de la population suisse se promène en forêt et aime cet environnement naturel. Selon l’Office fédéral de l’environnement, la valeur récréative des forêts s’élèverait à près de 28,6 milliards de francs.

2

Notre planète bleue est également un poumon vert

Au total, la Terre abrite 4 milliards d’hectares de forêts, ce qui correspond à près d’un tiers de la surface du monde. Le territoire suisse est quant à lui recouvert à environ 30% de forêts accueillant près de 130 sortes d’arbres et arbustes locaux. L’épicéa est de loin l’arbre le plus répandu en Suisse, avec plus d’un arbre sur trois appartenant à cette famille de pins, suivi par le hêtre et le sapin.

3

Saviez-vous que les arbres pouvaient communiquer?

Des chercheurs d’une université belge ont placé sur des arbres des capteurs capables de mesurer les moindres changements. Les données ainsi collectées dévoilent notamment comment les arbres réagissent à la chaleur et à la sécheresse. Les scientifiques ont désormais trouvé le moyen d’utiliser ces résultats afin de formuler un message court adapté. S’il fait trop sec, l’arbre envoie un message tel que: «A l’aide, j’ai soif!» Cela permet de collecter des informations importantes sur la forêt.

4

A bas le mythe de la pénurie de bois

Nous avons du bois en abondance et il peut remplacer le pétrole dans de nombreux domaines. En Suisse, 10 millions de mètres cubes de bois poussent chaque année, mais seulement 6,5 millions de mètres cubes sont récoltés. Le bois est la matière première numéro 1, et ce également au niveau mondial.

  • La forêt nous est indispensable

    Les arbres sont des êtres vivants qui ont un fort impact sur notre qualité de vie. Ils purifient et stockent 40% de l’eau potable en Suisse. Avec plus de 500 millions d’arbres, les forêts suisses absorbent chaque année 1,6 million de tonnes de CO2 et offrent un habitat à 20 000 espèces animales et végétales. Par ailleurs, 90% de la population suisse se promène en forêt et aime cet environnement naturel. Selon l’Office fédéral de l’environnement, la valeur récréative des forêts s’élèverait à près de 28,6 milliards de francs.

  • Notre planète bleue est également un poumon vert

    Au total, la Terre abrite 4 milliards d’hectares de forêts, ce qui correspond à près d’un tiers de la surface du monde. Le territoire suisse est quant à lui recouvert à environ 30% de forêts accueillant près de 130 sortes d’arbres et arbustes locaux. L’épicéa est de loin l’arbre le plus répandu en Suisse, avec plus d’un arbre sur trois appartenant à cette famille de pins, suivi par le hêtre et le sapin.

  • Saviez-vous que les arbres pouvaient communiquer?

    Des chercheurs d’une université belge ont placé sur des arbres des capteurs capables de mesurer les moindres changements. Les données ainsi collectées dévoilent notamment comment les arbres réagissent à la chaleur et à la sécheresse. Les scientifiques ont désormais trouvé le moyen d’utiliser ces résultats afin de formuler un message court adapté. S’il fait trop sec, l’arbre envoie un message tel que: «A l’aide, j’ai soif!» Cela permet de collecter des informations importantes sur la forêt.

  • A bas le mythe de la pénurie de bois

    Nous avons du bois en abondance et il peut remplacer le pétrole dans de nombreux domaines. En Suisse, 10 millions de mètres cubes de bois poussent chaque année, mais seulement 6,5 millions de mètres cubes sont récoltés. Le bois est la matière première numéro 1, et ce également au niveau mondial.

Bois

Nous travaillons le matériau du futur le plus ancien

1

Le bois est high-tech

Grâce à sa micro-structure spéciale et malgré son faible poids, le bois offre une très grande robustesse. Par rapport à son poids, le bois peut supporter des charges 14 fois plus lourdes que l’acier, et ce avec des efforts de fabrication nettement moindres.

2

Vous êtes stressé? Optez pour une construction en bois!

Une étude menée au sein d’une école a révélé que le revêtement en bois dans les salles de classe diminuait nettement le niveau de stress des élèves et réduisait leur fréquence cardiaque. En outre, la tension sociale ressentie par les enseignants à l’égard des enfants et des ados a significativement baissé. Voilà autant de bonnes raisons de toujours intégrer le bois dans notre environnement quotidien.

3

Pourquoi le bois est-il un matériau plus fiable en cas d’incendie? Posez la question aux pompiers!

En cas d’incendie, contrairement à d’autres matériaux de construction, le bois se comporte de manière prévisible et maîtrisable. Le bois brûle lentement et retarde la propagation des flammes à l’intérieur d’un bâtiment. La couche carbonisée agit comme une sorte de film protecteur sous lequel le bois reste intact et conserve sa capacité de charge extraordinairement longtemps.

4

Pourquoi les bâtonnets de glace sont-ils en bois?

Le bois présente une mauvaise conductivité thermique et ne sera alors jamais trop froid ou trop chaud. C’est pour cela qu’une glace reste également très longtemps sur le bâtonnet. Par conséquent, ce matériau offre une excellente protection contre le froid et la chaleur. Par ailleurs, le bois crée une ambiance plus chaleureuse dans un intérieur et a une action positive sur le bien-être des personnes qui y vivent.

  • Le bois est high-tech

    Grâce à sa micro-structure spéciale et malgré son faible poids, le bois offre une très grande robustesse. Par rapport à son poids, le bois peut supporter des charges 14 fois plus lourdes que l’acier, et ce avec des efforts de fabrication nettement moindres.

  • Vous êtes stressé? Optez pour une construction en bois!

    Une étude menée au sein d’une école a révélé que le revêtement en bois dans les salles de classe diminuait nettement le niveau de stress des élèves et réduisait leur fréquence cardiaque. En outre, la tension sociale ressentie par les enseignants à l’égard des enfants et des ados a significativement baissé. Voilà autant de bonnes raisons de toujours intégrer le bois dans notre environnement quotidien.

  • Pourquoi le bois est-il un matériau plus fiable en cas d’incendie? Posez la question aux pompiers!

    En cas d’incendie, contrairement à d’autres matériaux de construction, le bois se comporte de manière prévisible et maîtrisable. Le bois brûle lentement et retarde la propagation des flammes à l’intérieur d’un bâtiment. La couche carbonisée agit comme une sorte de film protecteur sous lequel le bois reste intact et conserve sa capacité de charge extraordinairement longtemps.

  • Pourquoi les bâtonnets de glace sont-ils en bois?

    Le bois présente une mauvaise conductivité thermique et ne sera alors jamais trop froid ou trop chaud. C’est pour cela qu’une glace reste également très longtemps sur le bâtonnet. Par conséquent, ce matériau offre une excellente protection contre le froid et la chaleur. Par ailleurs, le bois crée une ambiance plus chaleureuse dans un intérieur et a une action positive sur le bien-être des personnes qui y vivent.

Atelier

Nous utilisons le bois, matière première naturelle, de manière écologique et durable

1

Quelle est l’origine du bois?

Les entreprises de l’industrie du bois disposant du label bois suisse s’engagent à transformer au minimum 80% de grumes issues des forêts suisses. Ces entreprises contribuent ainsi de manière importante à la réduction des émissions de CO2 et favorisent la chaîne de valeur locale.

2

La transformation du bois

Les membres de l’association Industrie du bois Suisse transforment majoritairement le bois résineux des épicéas et des sapins. Le bois feuillu représente seulement 5%. Les troncs ronds et coniques fournissent environ 60% de bois de sciage. Les 40% de résidus sont utilisés comme sous-produits: sciures et rabotures, copeaux, dosses et écorce.

3

Quelle quantité de bois est transformée?

Les scieries représentent une part importante de la chaîne de valeur dans le cycle du bois et permettent l’exploitation durable de nos forêts. Dans notre scierie d’Erlenhof, près de 130 000 mètres cubes de bois sont transformés chaque année. Cela correspond à 25 camions de grumes par jour. Nous sommes la quatrième plus grande scierie de Suisse. Au cours des 10 dernières années, le nombre de scieries suisses est passé d’environ 600 à 220.

4

Où le bois est-il acheminé

La production de bois de sciage, qui s’élève actuellement à 1,1 million de m3, est utilisée à hauteur de 50 à 60% pour la construction. Les producteurs de palettes et de boîtes, les entreprises d’aménagement intérieur et de construction de fenêtres ainsi que les magasins de bricolage et les sociétés d’exportation se positionnent juste après. Les résidus de bois sont utilisés pour la production de papier et de matériaux en bois tels que les panneaux de particules. Les résidus sont également de plus en plus utilisés pour la production d’énergie. En effet, tout comme la nôtre, de nombreuses scieries produisent d’ores et déjà de la chaleur pour leurs propres chambres de séchage ainsi que pour les réseaux de chauffage urbain.

  • Quelle est l’origine du bois?

    Les entreprises de l’industrie du bois disposant du label bois suisse s’engagent à transformer au minimum 80% de grumes issues des forêts suisses. Ces entreprises contribuent ainsi de manière importante à la réduction des émissions de CO2 et favorisent la chaîne de valeur locale.

  • La transformation du bois

    Les membres de l’association Industrie du bois Suisse transforment majoritairement le bois résineux des épicéas et des sapins. Le bois feuillu représente seulement 5%. Les troncs ronds et coniques fournissent environ 60% de bois de sciage. Les 40% de résidus sont utilisés comme sous-produits: sciures et rabotures, copeaux, dosses et écorce.

  • Quelle quantité de bois est transformée?

    Les scieries représentent une part importante de la chaîne de valeur dans le cycle du bois et permettent l’exploitation durable de nos forêts. Dans notre scierie d’Erlenhof, près de 130 000 mètres cubes de bois sont transformés chaque année. Cela correspond à 25 camions de grumes par jour. Nous sommes la quatrième plus grande scierie de Suisse. Au cours des 10 dernières années, le nombre de scieries suisses est passé d’environ 600 à 220.

  • Où le bois est-il acheminé

    La production de bois de sciage, qui s’élève actuellement à 1,1 million de m3, est utilisée à hauteur de 50 à 60% pour la construction. Les producteurs de palettes et de boîtes, les entreprises d’aménagement intérieur et de construction de fenêtres ainsi que les magasins de bricolage et les sociétés d’exportation se positionnent juste après. Les résidus de bois sont utilisés pour la production de papier et de matériaux en bois tels que les panneaux de particules. Les résidus sont également de plus en plus utilisés pour la production d’énergie. En effet, tout comme la nôtre, de nombreuses scieries produisent d’ores et déjà de la chaleur pour leurs propres chambres de séchage ainsi que pour les réseaux de chauffage urbain.

Imaginer

La passion du bois nous anime

1

Réaliser l’impossible

De la construction d’une tour à une construction modulaire en passant par des constructions résidentielles de plusieurs étages, des ponts, des systèmes porteurs aux formes libres et même des objets d’art, le bois offre une multitude d’applications possibles et inspire sans cesse les designers et les architectes dans leur créativité conceptuelle. Nous en avons la certitude, avec le bois presque tout est possible.

2

Se réinventer en permanence

La réalisation de constructions en bois complexes et atypiques nécessite une collaboration étroite et intense entre les experts. Beaucoup de nos projets sont des prototypes et donc uniques. Cela requiert toujours de nouvelles perspectives, une ouverture d’esprit et une approche entièrement nouvelle.

3

Des projets autour du bois

L’utilisation avant-gardiste du bois, matériau le plus ancien et particulièrement éprouvé, offre des solutions pour l’avenir. Les nouvelles technologies et nouveaux processus chimiques permettent constamment de nouvelles applications durables pour le bois dans des domaines très divers: isolation, emballage, carburant et bien plus encore. Dans le domaine de la construction en bois, les nouvelles réglementations de protection incendie ouvrent de toutes nouvelles dimensions pour les habitations, les écoles et les bureaux.

4

Développer un projet en commun

De nos jours, le domaine de la construction moderne en bois a recours aux plateformes numériques appelées BIM, Building Information Modeling. Ainsi, toutes les parties prenantes au projet travaillent sur un seul et unique modèle numérique qu’elles développent progressivement. Cela nécessite non seulement un savoir-faire et des échanges réguliers, mais cette technologie permet également de renforcer la maîtrise des processus, des coûts et des délais. Bienvenue dans l’avenir de la construction.

  • Réaliser l’impossible

    De la construction d’une tour à une construction modulaire en passant par des constructions résidentielles de plusieurs étages, des ponts, des systèmes porteurs aux formes libres et même des objets d’art, le bois offre une multitude d’applications possibles et inspire sans cesse les designers et les architectes dans leur créativité conceptuelle. Nous en avons la certitude, avec le bois presque tout est possible.

  • Se réinventer en permanence

    La réalisation de constructions en bois complexes et atypiques nécessite une collaboration étroite et intense entre les experts. Beaucoup de nos projets sont des prototypes et donc uniques. Cela requiert toujours de nouvelles perspectives, une ouverture d’esprit et une approche entièrement nouvelle.

  • Des projets autour du bois

    L’utilisation avant-gardiste du bois, matériau le plus ancien et particulièrement éprouvé, offre des solutions pour l’avenir. Les nouvelles technologies et nouveaux processus chimiques permettent constamment de nouvelles applications durables pour le bois dans des domaines très divers: isolation, emballage, carburant et bien plus encore. Dans le domaine de la construction en bois, les nouvelles réglementations de protection incendie ouvrent de toutes nouvelles dimensions pour les habitations, les écoles et les bureaux.

  • Développer un projet en commun

    De nos jours, le domaine de la construction moderne en bois a recours aux plateformes numériques appelées BIM, Building Information Modeling. Ainsi, toutes les parties prenantes au projet travaillent sur un seul et unique modèle numérique qu’elles développent progressivement. Cela nécessite non seulement un savoir-faire et des échanges réguliers, mais cette technologie permet également de renforcer la maîtrise des processus, des coûts et des délais. Bienvenue dans l’avenir de la construction.

Créer

Les défis nous font avancer

1

Créer des formes complexes

Au cours des dernières années, l’industrie du bois a développé des composants high-tech aux dimensions impressionnantes. En combinaison avec des méthodes de calcul et de fabrication assistées par ordinateur, il est possible de créer des formes non réalisables avec d’autres matériaux. Des architectes célèbres tels que Shigeru Ban ou Sir Norman Foster ont exploré le potentiel du bois et conçoivent des constructions ultra complexes à partir de ce matériau.

2

Battre des records

Actuellement, on conçoit et on construit des silos toujours plus grands, plus connectés et plus performants. Le matériau dont les propriétés sont idéales pour le stockage de sel et d’autres marchandises en vrac est une fois de plus le bois. Le plus grand silo d’Europe a été construit dans la ville de Berne pour le service hivernal. La réalisation d’un tel projet est possible uniquement en alliant savoir-faire traditionnel et technologie de pointe.

3

L’être humain au cœur du processus

Grâce à l’utilisation de logiciels CAO/FAO, de techniques de fabrication performantes et intelligentes ainsi que de stratégies de transformation intelligentes, il est possible de fabriquer des composants et des éléments de construction hautement complexes. L’être humain représente le maillon indispensable dans la chaîne de production. C’est ainsi qu’un système de type modulaire a notamment été créé pour la mosquée de Cambridge en Angleterre. Grâce à la planification paramétrique en tant qu’interface centrale de production, 2746 composants individuels ont pu être fabriqués en 145 variantes pour les 30 arbres stylisés.

4

Précision extrême et rapidité

La préfabrication dans nos ateliers se traduit par un gain de temps sur le chantier. En plus de cela, la production de composants standardisés permet de réduire les coûts. Par ailleurs, les éléments et modules sont fabriqués avec la plus grande précision et contrôlés tout au long du processus. Cela permet de garantir une qualité constante du premier jusqu’au dernier élément.

  • Créer des formes complexes

    Au cours des dernières années, l’industrie du bois a développé des composants high-tech aux dimensions impressionnantes. En combinaison avec des méthodes de calcul et de fabrication assistées par ordinateur, il est possible de créer des formes non réalisables avec d’autres matériaux. Des architectes célèbres tels que Shigeru Ban ou Sir Norman Foster ont exploré le potentiel du bois et conçoivent des constructions ultra complexes à partir de ce matériau.

  • Battre des records

    Actuellement, on conçoit et on construit des silos toujours plus grands, plus connectés et plus performants. Le matériau dont les propriétés sont idéales pour le stockage de sel et d’autres marchandises en vrac est une fois de plus le bois. Le plus grand silo d’Europe a été construit dans la ville de Berne pour le service hivernal. La réalisation d’un tel projet est possible uniquement en alliant savoir-faire traditionnel et technologie de pointe.

  • L’être humain au cœur du processus

    Grâce à l’utilisation de logiciels CAO/FAO, de techniques de fabrication performantes et intelligentes ainsi que de stratégies de transformation intelligentes, il est possible de fabriquer des composants et des éléments de construction hautement complexes. L’être humain représente le maillon indispensable dans la chaîne de production. C’est ainsi qu’un système de type modulaire a notamment été créé pour la mosquée de Cambridge en Angleterre. Grâce à la planification paramétrique en tant qu’interface centrale de production, 2746 composants individuels ont pu être fabriqués en 145 variantes pour les 30 arbres stylisés.

  • Précision extrême et rapidité

    La préfabrication dans nos ateliers se traduit par un gain de temps sur le chantier. En plus de cela, la production de composants standardisés permet de réduire les coûts. Par ailleurs, les éléments et modules sont fabriqués avec la plus grande précision et contrôlés tout au long du processus. Cela permet de garantir une qualité constante du premier jusqu’au dernier élément.

Découvrir

Les constructions en bois: véritables sources d’inspiration

1

«Le XIXe siècle fut le siècle de l’acier, le XXe celui du béton et le XXIe siècle sera celui du bois.»

– Michael Green, architecte, Canada

2

«En architecture je ne pense pas qu’il soit uniquement question de protection. L’architecture doit inspirer, apaiser et faire réfléchir.»

– Zaha Hadid, architecte, Royaume Uni

3

«L’architecture est le jeu savant, correct et magnifique des volumes assemblés sous la lumière.»

– Le Corbusier, architecte, Suisse

4

«L’architecture est l’expression de valeurs.»

– Sir Norman Foster, architecte, Royaume Uni

5

«La différence entre une bonne et une mauvaise architecture réside dans le temps qu’on lui consacre.»

– David Chipperfield, architecte, Royaume Uni

  • «Le XIXe siècle fut le siècle de l’acier, le XXe celui du béton et le XXIe siècle sera celui du bois.»

    – Michael Green, architecte, Canada

  • «En architecture je ne pense pas qu’il soit uniquement question de protection. L’architecture doit inspirer, apaiser et faire réfléchir.»

    – Zaha Hadid, architecte, Royaume Uni

  • «L’architecture est le jeu savant, correct et magnifique des volumes assemblés sous la lumière.»

    – Le Corbusier, architecte, Suisse

  • «L’architecture est l’expression de valeurs.»

    – Sir Norman Foster, architecte, Royaume Uni

  • «La différence entre une bonne et une mauvaise architecture réside dans le temps qu’on lui consacre.»

    – David Chipperfield, architecte, Royaume Uni

Forêt

Nous travaillons avec la ressource la plus naturelle au monde

Bois

Nous travaillons le matériau du futur le plus ancien

Atelier

Nous utilisons le bois, matière première naturelle, de manière écologique et durable

Imaginer

La passion du bois nous anime

Créer

Les défis nous font avancer

Découvrir

Les constructions en bois: véritables sources d’inspiration

La fascination du bois

Plongez-vous